• Des nouveaux visages chez Loranger Marcoux

    • L'excellence.

    • Pour l'employeur.

    • Des nouveaux visages chez Loranger Marcoux
    • L'excellence.
    • Pour l'employeur.

    Actualités

    • 18 / 09 / 18
       

      Des nouveaux visages chez Loranger Marcoux

      Nous sommes très fiers d’accueillir au sein de notre équipe Pierre-Yves Arsenault, Ryan Schwartz et Claude Dufresne.

      Claude, Pierre-Yves et Ryan sont des avocats qui possèdent des connaissances de pointe dans la gestion et la planification stratégique des ressources humaines, tant en milieu syndiqué que non-syndiqué. Que ce soit notamment pour la négociation de conventions collectives, la gestion de la présence au travail, la santé et la sécurité du travail ou la représentation devant les tribunaux, ils contribuent à rendre Loranger Marcoux incontournable pour les employeurs soucieux de gérer efficacement, à tout point de vue, leurs ressources humaines.

      Leur talent et leur expertise viennent renforcer notre société, déjà reconnue pour la grande qualité, l’efficacité et la rapidité de ses services en droit du travail pour le bénéfice exclusif des employeurs.

      Nous vous invitons à communiquer directement avec eux en cliquant sur leur profil respectif:

      - Claude Dufresne

      - Pierre-Yves Arseneault

      - Ryan Schwartz

      +
    • 11 / 09 / 18
       

      Le contenu d’une lettre de congédiement disciplinaire : Qu’est-ce qui suffit ?

      Cette sentence arbitrale interlocutoire statue sur une demande de précisions déposée par le syndicat. Pour rendre sa décision, l’arbitre devait se prononcer sur la suffisance des motifs invoqués par l’employeur dans sa lettre de congédiement.

      +
    • 30 / 07 / 18
       

      Politique concernant l'imposition de tests aléatoires de dépistage: Le fardeau de preuve de l'employeur

      L’arrêt Irving, décision importante de la Cour suprême du Canada en matière de test de dépistage d’alcool et de drogue en milieu de travail, énonce que les tests aléatoires représentent a priori une violation du droit à la vie privée des employés.[1] Ces tests pourront toutefois être justifiés en présence d’un milieu de travail dangereux présentant des risques de sécurité accrus, tel un problème général de consommation sur les lieux de travail.

      Ce critère de « problème général de consommation sur les lieux de travail » a récemment été étudié par la Cour d’appel de l’Alberta[2].



      [1] Syndicat canadien des communications, de l’énergie et du papier, section locale 30 c. Pâtes & Papier Irving, Ltée, 2013 CSC 34, ci-après «Irving»

      [2] Suncor Energy Inc c. Unifor Local 707A, 2017 ABCA 313, rejet de la requête pour permission d’en appeler à la Cour suprême du Canada, Unifor Local 707A c. Suncor Energy Inc., 2018 CanLII 53457 (SCC).

      +
    Clément Forget

    Présentation

    Clément Forget

    Clément Forget est diplômé de la faculté de droit de l’Université d’Ottawa, où il s’est démarqué par l’excellence de ses résultats académiques dans le programme de licence en droit civil (LL.L).

    Nos avocats

    Infolettre LM


    S'inscrire