Publications

Publications

26 / 04 / 13

La production d'un relevé d'emploi comportant de faux motifs afin de favoriser un employé peut constituer une faute grave justifiant le congédiement

Commission des normes du travail c. Fjordtech Industrie inc. (C.Q., Juge Richard P. Daoust), une décision du 27 février 2013

Dans cette affaire, la plaignante, coordonnatrice aux ressources humaines depuis environ un an, avait tenté de manœuvrer afin de faire en sorte que son copain de l’époque, travaillant également pour l’employeur, se voit émettre un relevé d’emploi mentionnant un manque de travail comme raison de la fin de son emploi.

Pour accéder au résumé jurisprudentiel:

Télécharger le documentf

Partager cet article
Imprimer